AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une petite Bulle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bulle
avatar
o
Bloup !
O


Nombre de messages : 9
Humeur : Bloup !
Date d'inscription : 21/03/2009


Récompenses/Punitions
Récompenses:
Punitions:

MessageSujet: Une petite Bulle...   Sam 21 Mar - 18:12

    Identité :

      Nom : Mytilus edulis
      Prénom : Bulle
      Age : 1 an, je suis juste à ma maturité sexuelle, si tu es une moule mâle, appelle moi... ^^'
      Race : Bah si vous ne l’aviez pas compris avec mon nom, je suis une moule. C’est pas vraiment une race, plutôt une espèce mais bon cela peut faire l’affaire.
      Situation Sociale : Simple lamellibranche, en même temps, il n’y a pas de hiérarchie parmi sous, donc forcément c’est difficile de trouver une moule noble…


    Apparence :

      Taille : Quelques centimètres, cinq pour être plus précise.
      Corpulence/Musculature : J’ai les muscles adducteurs bien développés, ce qui me permet de fermer ma coquille rapidement !
      Couleur des Yeux : Étant un mollusque bivalve ayant perdue sa symétrie bilatérale, je n’ai pas d’yeux.
      Couleur des Cheveux : Euh, vous m’avez bien regardé, suis-je vraiment obligé de répondre à cette question ?
      Armes/Armure : Ma coquille, composée de trois couches : périostracum (couche constituée de matière organique), ostracum (couche plus dure, constituée de matière minérale) et couche à nacre (constituée de nacre qui est un mélange de matière organique et de matière minérale). Il n’y a pas mieux, seules les terribles astéria rubens, j’ai tellement peur d’eux que je n’ose donner leur nom commun, bon aller je me lance, il n’y en a pas dans les parages… les étoiles de mer rouge, prédateurs sanguinaires qui arrivent à ouvrir ma coquille…
      Aptittudes au Combat : Bah à part fermer ma coquille précipitamment… Il y a quand même mon pied qui peut un peu m’aider à me propulser quelques centimètres plus loin.
      Pouvoirs Magiques : Alors que je n’étais qu’une juvénile, une terrible malédiction me frappa… Un magicien qui vivait paisiblement au bord de l’Océan, décida un jour d’aller dans un restaurant de fruits de mer. Le malheureux mangeât des moules qui n’étaient pas fraîches, il tomba alors malade, l’obligeant à demander de l’aide à un médecin, alors que celui-ci détestait les médecins. Le jour où ce magicien fut guérit, il décida d’aller se venger auprès de celles qui l’avaient obligé à demander de l’aide, c'est-à-dire les moules. Il lançât à tout va des sortilèges et autres malédictions, l’un d’eux me frappant et me donnant le don de la parole humaine…
      Style Vestimentaire : Dans l’eau c’est assez compliqué d’avoir des habits…
      En Plus : L’écologie de mon espèce dit que l’on peut me trouver dans des eaux salées. Je suis une filtreuse de particules et… Oui d’accord j’arrête, mais non je n’ai pas d’arrêtes moi ! Ha ha ha haa… vous ne connaissez pas l’humour moule ? Étrange, pourtant c’est l’un des plus drôles au monde !



    Caractère :

      Description :Bulle est un vraie boule d’énergie, depuis qu’elle s’est fait ensorcelée, elle a la bougeotte, elle veut tout voir, tout vivre et tout entendre. Elle considère que maintenant étant pourvue de pouvoir magique, elle n’est plus totalement une moule, donc vivre attaché à un bout de bois en attendant qu’un autre animal vienne vous dévorer, très peu pour elle ! Elle a décidé de partir à l’aventure dans le vaste monde, et rien ne l’en l’empêchera ! Et maintenant dès qu’elle croise du monde, elle ne peut s’empêcher de leur poser tout un tas de questions sur tout ce qu’ils connaissent, tout ce qu’ils ont vécut. Certes au début, les gens sont un peu effrayé de voir une moule parler, mais après, cette petite masse informe contenue dans deux coquilles est tellement innocente dans ses questions, tellement curieuse, que cela devient un vrai plaisir de lui répondre ! Elle n’est pas naïve pour autant, avec tout ce qu’elle a déjà apprit, elle pourrait vous étonnez plus d’une fois. Quand on pense à l’Océan et à ces habitants, on voit un monde de silence, ou tout est calme, doux, lent, et bien Bulle a beau venir de l’Océan, elle n’est pas du tout comme ça, au contraire même elle en serait plutôt à l’opposé ! Attention, si vous êtes fatigués et qu’elle est dans les parages, elle pourrait bien vous paraître insupportable tant elle est bavarde et bruyante ! Elle est hyperactive, toujours à penser à des dizaines de choses en même temps, passer d’un sujet à l’autre sans vraiment qu’il y ait de liens… Et puis quand elle pense à quelque chose, elle n’acceptera pas qu’on la contredise ! Mais enfin, elle reste quand même attachante pour une moule…
      Qualités : Joyeuse, pétillante, très amicale, malicieuse, espiègle, attachante, curieuse, énergique.
      Défauts : Bavarde, versatile, difficile à suivre car pense à tout en même temps, surexcitée, bruyante, un peu collante (normal me direz vous pour une moule…), butée.
      Plus Grand Désir : Voguer sur le bateaux les plus célèbres, s’imprégner de toutes les eaux qui constituent les Océans et les Mers.
      Plus Grande Crainte : Terminer dans une assiette avec du vin blanc et de l’ail...


    En Plus :

      En quoi est-il Spécial :Hum… je vois mal une moule faire partie intégrante d’une histoire, même si elle peut suivre les déplacements d’un bateau, en étant collé au bois, elle ne peut pas suivre quand il faut aller à terre. Et puis franchement une moule comme l’un des personnages principaux…
      Ajouts : [il est possible que la scène décrite ci-dessous puisse choquer certains…]
      Je venais juste de quitter mon lieu de naissance, je m’imprégnais de l’Océan, dont la composition me semblait différente de là d'où je venais, des odeurs nouvelles m’entouraient, une luminosité différente également. J’étais sous le charme de ce nouvel environnement ! Tous mes sens étaient assaillis par des sensations nouvelles et je ne faisais pas attention au danger qui pouvait régner. J’avais tors.
      Derrière moi se glissait sournoisement une étoile de mer, ses déplacements lents ne me laissaient rien percevoir de sa présence. Quand tout à coup je sentis un de ses ras commencer à s’accrocher à moi, paniquée je ne pensais qu’à fermer ma coquille, sans même prendre la peine de prendre la fuite, pourtant avec un bon coup de pied j’aurais pu me déplacer que quelques centimètre, et avec la lenteur de l’étoile, j’aurais pu reprendre quelques forces avant de me propulser à nouveau, encore un peu plus loin de l’étoile. Mais non, je ne pensais qu’à me refermer. Et je sentais l’étoile qui se glissait de plus en plus sur ma coquille. Il arriva un moment où elle ne bougea plus, plus rien comme si elle avait tout laissé tomber, mais non, ce n’était que le calme avant la tempête ! Bientôt je sentis ma coquille tiraillée, l’étoile essayait de m’ouvrir, alors là je commençais à désespérer, elle était bien trop forte pour moi, jamais je ne pourrais résister contre ses bras puissants qui cherchaient à m’ouvrir. Mais je ne pouvais rien faire à part essayer de retarder le plus possible l’irréparable. Je me maudissais de ne pas avoir eut la présence d’esprit de s’enfuir, maintenant je ne pouvais plus ouvrir ma coquille pour essayer de donner un coup de pied, car avant qui je ne puisse faire le moindre mouvement, l’estomac de l’étoile aurait jaillit de sa bouche et je commencerais à me faire digérer lentement et douloureusement.
      Mais je tentais quand même, peut-être arriverais-je à me propulser avant que l’étoile ne réagisse, peut-être qu’avec l’effet de surprise créé j’aurais une chance de m’en sortir ? je tentais le tout pour le tout. Précipitamment je m’ouvris, je donnais un grand coup de pied dans le sable essayant de m’enfuir, mais horreur le poids de l’étoile en plus du mien m’empêcha d’aller bien loin, en plus j’avais entraîné l’étoile avec moi ! Il était maintenant trop tard, j’en avis fini avec la vie. Je n’essais même plus de me fermer, à quoi bon retarder ce qui va forcément se passer ? Mais quelque chose d’incroyable se passa, l’étoile commença à desserrer son étreinte mortelle, et glissa lentement ailleurs. Je ne comprenais pas. Quand tout à coup je vis une autre moule juste à côté de moi, plus petite celle-là, alors je compris. L’étoile de mer avait décidé de s’attaquer à un moule trop grosse et peu rentable, car elle allait dépenser beaucoup trop d’énergie pour m’ouvrir. Elle avait donc décidé de s’attaquer à une moule plus petite, mais attention pas trop petite non plus, il ne fallait pas qu’elle s’attaque à trop petit, car là aussi cela risquait d’être peu rentable.
      Mais enfin ne nous attardons pas avec les étoiles de mer, moi dès que je me sentis à nouveau libre, je donnais un grand coup de pied pour m’enfuir. Et j’eus l’agréable surprise de tomber sur un autre lamellibranche, un magnifique Bénitier. Et comble de hasard lui aussi avait reçut l’une des malédiction que nous avait lancé le magicien malade, il n’y avait pas eut que des moules qui avaient été touchés. Donc lui aussi pouvait parler. C’est ce que nous fîmes, et pendant de nombreuses heures, sa conversation était des plus intéressantes, et le couleur de son manteau était des plus belles…
      J’étais sous son charme. Je restais quelque temps avec lui, mais l’envie de découvrir le monde me tiraillais, alors que lui voulait s’installer quelque part, notre histoire ne pouvait continuer. Nous nous séparâmes le cœur lourd, mais nous ne pouvions faire autrement. Et maintenant je ne peux plus voir un Bénitier sans avoir un pincement au cœur et sans penser à Édouard, qui maintenant devait s’être trouvé quelqu’un d’autre avec qui vivre…



    Hors-Jeu :

      Multicomptes : Si j dis que je suis aussi le Nain de Jardin, je n’aurais plus jamais aucune crédibilité...
      Star sur l’avatar : Euh... un mollusque lamellibranche, la moule.
      Où avez-vous connu ce Forum : Je traîne ici depuis pas mal de temps déjà.
      Commentaire : Le pire c’est que je n’aime même pas les moules, je trouve ça visqueux, certes moins que les huitre mais quand même ! De touts façon je me souviendrais toujours d’un de mes prof qui a dit : « Si vous trouvez la tête de la moule de l’un des spécimens que vous avez sur vos paillasses, plus jamais vous ne mangerez les moules de la même manière ! »


Dernière édition par Bulle le Lun 23 Mar - 20:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dieu
avatar
Le maître de tout...

Nombre de messages : 363
Date d'inscription : 19/02/2009


MessageSujet: Re: Une petite Bulle...   Dim 22 Mar - 20:39

Bienvenue chère petite Bulle, te voilà maintenant Personnage Spécial.

_________________



Dieu,
tout simplement.

*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures.forum-actif.net
 

Une petite Bulle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aventures :: Pour bien commencer :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Présentations terminées - Personnages spéciaux-