AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Surprises dans le sapin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dieu
avatar
Le maître de tout...

Nombre de messages : 363
Date d'inscription : 19/02/2009


MessageSujet: Surprises dans le sapin   Mar 15 Déc - 14:26


Surprises dans le sapin



    Un flocon de neige qui virevoltait dans l’air glacé dansa un moment avec un de ses congénères puis il se posa en douceur sur le rebord d’une fenêtre. De là, il avait une vue imprenable sur la salle commune de a taverne qui se trouvait là. Il y régnait une ambiance agréable, chaleureuse et enfantine. Un énorme sapin trônait au centre de la pièce et comme c’était la coutume, quiconque entrait dans la taverne devait y accrocher quelque chose, ce majestueux arbre était donc décoré d’objets pour le moins hétéroclites : pomme de pin, bracelet de perle ou de cuir, colliers et pendentifs et même une vieille botte toute défraîchie ! Et comme la coutume le voulait à minuit, tous les objets seraient ramassés et distribués aléatoirement à tous les individus présents.

    Alors, en attendant le grand moment, vin chaud et liqueurs en tous genres étaient servies en abondance. De même que les plats festifs comme les viandes délicatement assaisonnées et grillées à la broche, des sauces onctueuses et épicées, des légumes à foison et bien sûr moult douceurs sucrées : pain d’épices, roulés à la cannelle, dattes à la pâte d’amande aromatisée à la liqueur, fragments d’orange recouverts de chocolat, marrons glacées et bien d’autres encore.

    Et à la plus grande joie de tous, au détour d’un regard, l’un des clients de la taverne vit qu’un petit paquet cadeau, emballé de papier coloré et avec un ruban brillant, était apparu devant lui. Etonné et intrigué il déballa fébrilement le cadeau et y découvrit une merveilleuse surprise, des gants en laine bien chaud pour l’aider à supporter la froideur au dehors. Bientôt, d’autres personnes eurent la surprise, elles aussi, de découvrir un colis coloré contenant une merveille. La salle se gonfla alors de cris de joie et de surprise, augmentant encore plus l’ambiance festive qui régnait dans les lieux.

    Les petits lutins au service de Dieu n’avaient pas encore fini de délivrer tous leurs précieux cadeaux…


Invitez votre aventurier à participer à cette grande fête, qu’il dépose un objet dans le sapin, pour qu’à la fin tous les objets soient redistribués au hasard. Vous pouvez participer autant de fois, et aussi souvent que vous le voulez, Dieu vous le promet, il y aura une surprise à chaque fois…

_________________



Dieu,
tout simplement.

*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures.forum-actif.net
Naël De Mandrin
avatar
La modestie incarnée


Nombre de messages : 131
Age : 28
Localisation : Le plus loin possible d'Eliana...
Humeur : La meilleure qu'il soit !
Date d'inscription : 22/02/2009


Récompenses/Punitions
Récompenses:
Punitions:

MessageSujet: Re: Surprises dans le sapin   Mer 16 Déc - 23:07


    La neige craquant sous mes pas, j’avançais difficilement sous la neige qui tombait inlassablement. Levant la tête pour essayer de me repérer, je ne fis pas attention à l’endroit où je posais mes pieds, et malheureusement, mon postérieur vint rencontrer la poudreuse pour, au moins, la vingtième fois aujourd’hui. Le froid faisant rage, et mon pantalon mouillé n’aidant pas à la manœuvre, j’étais gelé. Ma mâchoire s’entrechoquait rapidement, et le reste de mon corps vibrait au même rythme. Décidant qu’il fallait que je me bouge d’urgence, car la nuit était déjà tombée depuis longtemps et que le froid n’allait pas tarder à m’engloutir totalement, j’accélérais le pas, il fallait que je trouve une auberge, et vite.

    Mon éternelle chance ne me faisant pas défaut, une lumière chaleureuse s’éleva au loin, la joie étreignant mon cœur je me dirigeais vers cette illumination providentielle. Arrivé près de la bâtisse, je sentais déjà la chaleur radier, et même mieux, de douces odeurs chatouillaient mes narines. Ouvrant la porte d’un grand mouvement, et m’apprêtant à signaler à tout le monde ma présence, je me stoppais tout net. Tous les occupants de la taverne étaient trop occupés pour se soucier de moi, ils riaient, plaisantaient, et ouvraient des boites colorées.

    Tout à mon immobilité je n’avais pas remarqué pas que le gérant de l’auberge s’était approché de moi, mais je l’entendis :
    « Bienvenue à toi noble voyageur ! La route à été longue jusqu’ici d’après ce que je vois ! » Dit-il tout en regardant mon pantalon trempé. « Viens te réchauffer, mais d’abord, dépose cadeau dans le sapin, tout le monde en récupérera un à la fin.
    - M-mer-merci.
    - Allez ne sois pas timide, viens parler avec nous ! En plus toi aussi tu auras peut-être le droit à une surprise ! »


    Encore sous le choc du contraste entre l’extérieur et l’intérieur, je n’avais pas réussi à faire ce que je faisais de mieux, parler. Je me dirigeais bêtement dans un coin de l’auberge, n’osant pas regarder les autres, car je n’avais pas encore retrouvé l’aplomb qui me caractérisait. Me souvenant de ce qu’avait dit le tenancier, je cherchais sur moi un objet qui pourrait convenir. Je connaissais cette tradition, mais elle n’avait jamais été appliquée dans ma famille. Cherchant sur moi ce qui pourrait faire l’affaire, je pensais aux mouchoirs brodés que je conservais sur moi. Avec un peu de chance je réussirais à en trouver un qui n’aurait pas encore servit… Trouvant mon bonheur, je regardais le morceau de tissu brodé de fil doré, dans un des coins, les lettres D. M. étaient brodées, désignant ainsi la grande famille des De Mandrin. Je me souvenais de ce mouchoir, c’était l’une des seules possessions que j’avais en quittant le château familial, je ne l’avais jamais utilisé comme mouchoir, car il aurait été dégradant d’utiliser l’un des objets qui me rattachait encore à ma famille pour une tâche aussi peu gracieuse, pour cela je préférais d’autres mouchoir, simple bout de tissu n’ayant aucune valeur. Mais en cette soirée enneigée, je sentais qu’il était venu pour moi de me libérer un peu plus de l’emprise de la famille des De Mandrin, et de vivre un peu plus ma vie à moi.

    Traversant la salle très animée, j’allais accrocher mon mouchoir au sapin, je ne savais pas s’il allait faire réellement plaisir à quelqu’un, mais un mouchoir était toujours utile. Ce geste accompli je me tournais vers la salle, la chaleur commencer à influer dans mon corps gelé, et je me sentais, avisant une table remplie de friandises, marrons glacées et roulés à la cannelle, je me précipitais dessus et en engouffrait plusieurs. Les personnes qui étaient présentes s’amusèrent du spectacle, mais je ne m’arrêtais pas pour parler, je voulais goûter à tous les délices sucrés présents. L’estomac plein à craquer, je mangeais un dernier roulé à la cannelle, parce que quand même, c’est ce que je préférais, je m’apprêtais à discuter avec l’une des personnes présentes.

    Mais arrêtant les mots qui commençaient à se former dans ma bouche, une boîte mystérieuse était apparue. Les personnes autour de moi me crièrent d’ouvrir en vitesse le paquet afin que je dévoile la surprise qu’il contenait, tout excité, je m’y employais prestement.


Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 15/09/2009


Récompenses/Punitions
Récompenses:
Punitions:

MessageSujet: Re: Surprises dans le sapin   Ven 18 Déc - 19:20



    J’errais sans but. Tout autour de moi me paraissait froid et vide. Je venais de me disputer avec ma douce Jillila, et depuis je broyais du noir.

    Je ne la comprenais pas parfois… Ce soir, comme tous les autres soirs, je lui avais raconté ma journée de blagues et de farces, mais au lieu de rire aux éclats comme d’habitude, elle avait protesté. Pour l’une des heureuses personnes avec qui j’avais blagué, elle désapprouvait ma farce. Et lorsque je lui demandais de s’expliquer, elle me disait que je n’avais pas pensé que pour lui ne n’était pas drôle. Quelle drôle d’idée, justement, de se mettre à la place de la victime de la farce et de voir si elle va rire ou non, puisque bien sûr elle allait rire ! Toutes les personnes à qui je fais des farces ne peuvent que rire puis que je suis un Lutin farceur et que c’est ma raison d’être, la joie des autres.

    N’étant pas d’accord avec elle, elle avait fini par me chasser, me sommant de réfléchir à ce que j’avais fait. Alors depuis je marchais dans le froid de l’hiver, ne songeant qu’à ma chère et tendre Jillila, je n’avais même pas le cœur à sortir ma lyre et à jouer. Je continuais à avancer, sans savoir où j’allais, ne rencontrant personne, plus aucune once de joie n’existait pour moi.

    La tristesse qui m’englobait fini par m’ennuyer, je n’étais pas fait pour me morfondre dans la peine et le chagrin, même lorsque j’avais des raisons d’être triste, il fallait que je plaisante, puis que j’étais ainsi. Décidé, je n’avais plus qu’à trouver un endroit où répandre la joie. Comme je n’étais pas au mieux de ma forme, il fallait que je me trouve une ambiance déjà un peu joyeuse, je ne ferais que m’en imprégner et la faire grandir encore plus. Ce que je voulais en tête, je fermais les yeux et laissait mon pouvoir me porter à l’endroit parfait.

    La neige qui m’entoura alors me donna des idées pour faire des farces, avançant vers la porte, j’ensorcelais le tas de neige qui se trouvait au dessus pour qu’il tombe sur la première personne qui ouvrirait la porte après moi. Une fois cela fait, je me sentais déjà mieux, j’ouvrais avec vigueur la porte, et me trouvais plongé dans une ambiance qui me convenait parfaitement. Tout le monde riait, plaisantait, jouait et attendait avec impatience des surprises. Je refermais vivement la porte sur le froid de l’hiver, et me dirigeais vers le gros sapin au milieu de la pièce. Je connaissais la tradition qui voulait que tout le monde y accroche un cadeau, alors je m’accomplissais, je fis apparaître une petite boite joliment décorée, lorsqu’elle s’ouvrirait, elle éclaterait a nez de celui qui l’aura en main. Une fois cette tâche remplie, je me mélangeais à la foule, ressentant jusqu’au plus profond de mon être le bonheur environnant.

    Une fois rassasié, je me dirigeais vers une table, prenais un sucre d’orge, et m’installais dans un coin, pour observer et voir ce que je pourrais faire comme plaisanteries. Mais avant que je puisse échafauder un plan, je percevais la présence de Lutins particuliers, ceux-ci ne sortaient qu’en de rares occasions, et ils étaient très appréciés par tous, car ils arrivaient avec des cadeaux. Finalement, je n’avais pas beaucoup de travail à faire ici, puisque les Lutins de Noël étaient déjà à l’œuvre… En fait cette soirée j’aurais pu la passer tranquillement avec ma Jillila… En pensait à elle, je sortais ma lyre, mais au lieu de jouer notre chanson, je décidais de m’accorder au thème de la taverne, et jouais un des airs enjoués qui fête cette merveilleuse période.

    Finissant la mélodie, j’ouvrais les yeux et vis que quelques personnes m’applaudissaient pour ma performance, je saluais gaiement, et là je vis devant moi qu’un cadeau était apparu. Regardant autour de moi pour voir s’il n’appartenait pas à quelqu’un d’autre, personne ne semblait vouloir le réclamer. Il devait donc être pour moi, en regardant e plus près je vis qu’il était décoré de petites Lyres de toutes les couleurs, oui il devait être pour moi.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 30/06/2009


Récompenses/Punitions
Récompenses:
Punitions:

MessageSujet: Re: Surprises dans le sapin   Jeu 24 Déc - 17:31

Froid. Il fait froid. D'une fois sur l'autre, j'oublie à quel point je n'aime pas la neige...
De lourds flocons blanc volètent dans le ciel quelques instant puis finissent par redescendre, entrainé par je ne sais quelle loi de la gravité. Et tous, par milliers, ils finissent par tapir le sol d'un beau manteau blanc, pour l'instant immaculé.
Oh, oui, bien sûr que c'est tout beau la neige ! Je n'ai jamais dit l'inverse! Mais c'est beau juste quand on est bien chaud, enroulé dans une vieille couverture avec une tasse de Khorl'yr brulante entre les mains. C'est tout beau quand on a un toit sur sa tête et qu'on la regarde de loin, très, très loin !

Parce qu'en fait, la neige, on ne dirait pas comme ça, mais c'est atrocement froid. Grande découverte, pour moi, qui ne l'avait jamais observé que par delà les fenêtres du palais où j'avais grandit. La neige, froide et omniprésente qui crisse sous mes pas. Cela fait un bruit atroce, un vacarme assourdissant dans cette campagne silencieuse. Un peu comme si on avait donné rendez-vous avec le silence mais que je venais tout gâcher. J'en suis gêné, et si je n'avais pas si froid, sans doute que j'enlèverai mes chausses pour faire moins de bruit dans ce tapis qui craque à chacun de mes pas...

Ce n'est pas moi qu'on attend dehors dans le silence du lointain. Je ne devrais pas être ici. Ici où d'ailleurs ? Je ne sais pas, je ne sais plus. J'ai beaucoup marché avant d'arriver là. Et j'ai froid, si froid que j'arrive à peine à sentir le bout de mes doigts endoloris, pourtant enfoncés au fond de mes poches; quand à mes oreilles, elles me semblent si lointaines que je me demande si elles ne se sont pas détachées de mon crâne. J'ai fini par en conclure que je n'aimais pas l'hiver ni la neige et que je ne voulais plus en voir. Malheureusement, le monde n'est pas si simple, et cela tombe toujours...

Eh ! Mais c'est quoi cette lueur, là-bas, au loin ? Et cette bonne odeur de fumée toute chaude ? Une taverne ! D'habitude, moi, les tavernes, je les évites parce que c'est plein d'adulte qui boivent des trucs bizarres qui piquent la gorge. Mais là, je m'y précipite sans états d'âme.
Hm... Que c'est bon d'avoir chaud, je sens la neige fondre de mes cheveux pour les laisser tremper et goutter sur le sol. Je savoure quelques instants cette chaleur délicieuse qui m'envahit avant de jeter un coup d'œil aux gens qui m'entourent.

Ils sont tous grands, des adultes, pour la plupart. Ah, je le savais, que les auberges sont quasiment toujours bondés d'adultes ! En voilà justement un qui s'avance vers moi.
"- Qu'est-ce que tu fais là gamin ? T'es perdu ? -dit il d'un ton que je qualifie aussitôt de gentil- Allez, tu peut rester ici. Souris, sois pas timide, et n'oublie pas de jeter un coup d'œil sous le sapin ! "
J'hoche timidement la tête et le regarde avec gratitude avant de m'éloigner prestement. Grâce à lui, j'ai la certitude de pouvoir rester ici pendant un petit moment.

Il avait dit que je devais voir sous le sapin...Pourquoi ? Ah, oui ! Les cadeaux... Mais zut, c'est que moi aussi, je devrais mettre quelque chose sous ce sapin ! Tiens, au loin, j'entends celui qui m'a parlé tout à l'heure annoncer une tournée générale de vin chaud. Moi, je m'approche du sapin en fouillant encore et encore dans mes poches jusqu'à y trouver un objet bizarre. Un caillou ramassé au bord du chemin. Une pierre pas comme les autres, recouverte d'une mousse fluorescente qui rependait une douce lueur bleutée dans le noir. C'était jolie, ce pourquoi je l'avais gardé. Mais peut être que quelqu'un lui trouverait plus d'utilité que moi ? Oui, sans doute. Je la prends pour la poser sous le sapin en remarquant au passage un mouchoir qui était accroché aux branches. Sans doute un cadeau, un peu comme le mien, trouvé à la va vite.

Ne m'attardant pas d’avantages sous l'arbre vert je me dirige vers les tables qui ressemblent plus à des buffets. J'ai faim. Je ne m'en rends compte que maintenant, que je n'ai plus froid. Quelle chance, cependant ! Un bol remplit de noix et autres fruits secs. Je me demande comment ils ont pût en trouver par ce temps...Tant pis ! J'en avale plein ! C'est la forme écureuil qui est en moi qui me parle. Je ne me suis pas transformé depuis longtemps. Il fait trop froid, un écureuil, ça hiberne l'hiver. Cela explique sans doute pourquoi mes reflexes se font plus lents...


Quand soudain, je sursaute. Bousculant au passage un jeune homme derrière moi. Je me retourne pour lui murmurer un vague -"Désolé..." c'est un adulte à l'air surpris qui tient une bourse d'or dans sa main. Et sans lui prêter plus d'intérêt, je me retourne vers l'objet de ma surprise. C'est un cadeau. Mal emballé avec un papier verdâtre et des rubans qui partent dans tous les sens. Je me tourne dans tous les sens. Le sourire du jeune homme semble me dire que ce cadeau est là pour moi. Alors, d'une main tremblante, je m'apprête à l'ouvrir...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naël De Mandrin
avatar
La modestie incarnée


Nombre de messages : 131
Age : 28
Localisation : Le plus loin possible d'Eliana...
Humeur : La meilleure qu'il soit !
Date d'inscription : 22/02/2009


Récompenses/Punitions
Récompenses:
Punitions:

MessageSujet: Re: Surprises dans le sapin   Ven 15 Jan - 17:45


    Je tentais au départ de déballer la boîte calmement, mais l’excitation montait en moi, et je fini par tenter de l’ouvrir en déchirant tout. Je dis bien tentais, car je me coinçais les doigts dans le ruban et me coupais avec le papier. Mais je réussi finalement pour découvrir une merveilleuse bourse pleine d’or. Je la pris dans mes mains, et le son cristallin des pièces d’or qui s’entrechoquaient joyeusement était doux à mon oreille. Cela me rappelait ma famille, mon père surtout.

    Tendrement enfouis dans les souvenirs je sentais tout de même le poids de certains regards. Enlevant ma figure de la bourse, je regardais autour de moi et voyais des regards envieux. Apparemment, ce n’était pas à caque fois qu’un cadeau aussi précieux apparaissait, et forcément, il y en avait qui auraient préféré que ce soit pour eux, la belle bourse bien remplie. Ne sachant quoi faire, je baissais la tête et éviter de croiser le regard de ceux qui m’entouraient. Mais même ainsi, je me sentais épié, je me levais donc pour essayer dans une autre partie de la pièce, au passage je bousculais quelqu’un, je ne remarquais même pas qui cela pouvait bien être, car j’étais trop écrasé sous le poids du regard des autres. J’allais me réfugier dans un coin, mais je ne me sentais pas mieux.

    Une tournée générale fut annoncée, et elle détourna l’attention de ceux qui me regardaient, un éclair de lucidité fusa tout à coup dans ma tête. Et si j’offrais une tournée générale avec le contenu de la bourse, peut-être qu’on me laisserait tranquille ! Et puis il me resterait toujours la bourse elle-même qui était faite d’un tissu très beau tissu, résistant en plus. J’attendais que tout le monde soit servi pour annoncer la nouvelle tournée. Lorsque tous eurent au moins bu une fois dans leur verre, j’annonçais fièrement, en levant la bourse en l’air :

    « La prochaine tournée est pour moi ! »

    Aussitôt, les regards se firent plus doux à mon encontre, on me souri même, et un homme sentant atrocement l’alcool me frappa fortement dans le dos pour me remercier. La bourse allait être beaucoup moins remplie après cela, mais je crois que c’est le prix à payer pour passer une bonne soirée.

    Maintenant que je n’étais plus fusillé du regard, je pu ç nouveau déambuler dans la salle, et me servir copieusement à manger. J’observais le monde autour de moi, ils étaient bien entendu très différent de ma famille, ils étaient beaucoup plus joyeux, bruyants, exubérants. Je repérais même un petit garçon perdu au milieu de tout le monde. Je me demandais bien ce qu’il pouvait faire là. Alors que je me questionnais, je remarquais tout de même qu’il était bizarrement fait. Il n’avait pas vraiment l’allure d’un petit garçon… étonné, je le fixais de plus belle, lorsqu’il se retourna pour prendre quelque chose sur la table, je compris mon erreur, ce n’était pas un petit garçon, mais un Lutin. Quelle sorte de Lutin je l’ignorais, pas un Lutin des espaces verts, c’est tout ce que je pouvais dire. Voyant que lui aussi ce mettait à me regarder bizarrement, je détournais rapidement le regard, vers un autre endroit de la pièce. Et là horreur, une autre petit silhouette ! Un examen un peu plus attentif me montra que là, c’était bien un petit garçon. Je me demandais ce qu’il faisait là, à manger goulument des noisettes et à transporter un bouclier, mais une nouvelle fois ce soir, une boîte colorée me tira de mes réflexions. Décidant que ce coup-ci j’arriverais à l’ouvrir plus dignement, je me lançais lentement dans l’ouverture de la boîte. Mais trop impatient j’arrachais tout, me blessant à nouveau, mais au moins je pouvais contempler mon nouveau cadeau.



Spoiler:
 
    Quel est le cadeau que tu choisis ?


    Je choisi le droit d'avoir un nouveau tirage pour une nouvelle surprise.


Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Willoughby
avatar
Obsessions d'Or

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 24/03/2009


Récompenses/Punitions
Récompenses:
Punitions:

MessageSujet: Re: Surprises dans le sapin   Ven 15 Jan - 18:44


    Je n’aimais pas la neige. À cause d’elle tout était blanc partout. Le ciel et la terre. Et en plus de tous ses vices, elle rendait le sol glissant, impossible d’avoir une démarche assurée et conquérant dans des conditions pareilles ! Un flocon de neige vint, de la manière la plus fourbe qu’il soit, se faire aspirer par mon nez. Je dus éternuer pour chasser ce félon. Je commençais à en avoir marre de marcher dans la neige comme ça, à ne vois que du blanc autour de moi. Je ne supportais pas de ne voir que du blanc autour de moi ! Je voulais voir du bleu ! Du bleu à perte de vue ! Ou alors de l’or à perte de vue… Mais pas de blanc en tout cas !

    Fulminant et pestant contre tout ce qui m’entourait, je ne remarquais pas tout de suite que mon calvaire allait bientôt prendre fin. D’habitude, j’avais l’œil vif, j’étais capable de remarquer des bateaux au loin, mais là dans la neige, mes capacités de vision étaient réduites. C’est lorsque j’entendis des son étranges, étouffés à cause de la couche importante de neige, que je relevais a tête, et au loin, il me semblait bien apercevoir de la lumière. Continuant mon chemin, je me rendais bien compte qu’il y avait de la lumière, et même mieux, une grande maison qui avait l’air chaude et accueillante. Je m’y dirigeais avec grand-pas, en essayant tout de même de ne pas tomber. Une fois devant le porte, j’aillais ouvrir, mais je vis que mon bras était tout recouvert de neige. Pareil pour mes beaux habits. J’époussetais alors le maximum de neige qui me recouvrait, il ne fallait pas que je fasse mauvaise impression, il fallait qu’on remarque d’emblée que j’étais quelqu’un d’important.

    Jugeant que j’avais fait le maximum pour mon apparence, je poussais la porte. Même si les sons qui filtraient auraient pu me préparer au vacarme qui m’attendait, je fus quand même surpris. Mais après toute cette blancheur, ce silence, j’étais plutôt agréablement surpris. J’avais pénétré dans une véritable foutoire. On aurait dit une des auberges om seul les vrai pirates vont, des gens partout, qui rient, se bousculent. Même s’il n’y avait pas de prostituées ni de coups de feu, je me serais cru dans une de ces auberges. Sauf qu’il y avait l’arbre.

    Cet arbre, ce sapin, trônait au beau milieu de la pièce, comme si on devait l’admirer. Ridicule. Les arbres sont des êtres pervers et perfides ! En aucun cas des êtres de valeur ! M’approchant de lui, je vis qu’il était découpé, donc en fait, il était en train d’agoniser, là au milieu des autres en train de faire la fête. Je préférais cela.

    Voyant qu’il était défiguré par diverses babioles sans grand intérêt, je compris pourquoi il était là. Oui, on devait être le soir où on s’échange de cadeaux, et où il faut déposer un objet dans le sapin. Je me demandais quoi déposer, tâtonnant dans mes poches, je sentis ma boussole, ma bonne veille boussole, celle avec qui j’avais fait mes débuts, celle qui m’avait vu simple matelot. Récemment j’avais pu en acquérir une autre, bien plus belle et bien plus rutilante, alors sans aucun remord, j’accrochais mon ancienne boussole au sapin. Elle n’était pas très précieuse, mais comparé à ce qu’il y avait dans le sapin, c’était un vrai trésor !

    Abandonnant l’arbre à son triste sort, je cherchais un endroit ou je pourrais trouver du rhum. Bien entendu je sentais les odeurs de vin chaud, mais je voulais une vraie boisson ! Je demandais à l’aubergiste de me servir, mais il m’annonça qu’il n’avait plus que du vin chaud, j’allais être obligé d’en boire. Prenant le verre que me donnait l’aubergiste, je me dirigeais vers une des table garnie de nourriture, on aurait dit un festin de Roi, enfin quelque chose à ma hauteur. Je me servais des mets les plus délicats et m’installais à une tale pas trop encombrée. Buvant une gorgée de vin, je regrettais amèrement le rhum, parce que je rhum, même quand il est de mauvaise qualité, c’est toujours agréable d’en boire, alors que pour le vin, il faut que ce soit un grand cru pour qu’il soir agréable, et malheureusement le jus que l’on servait était à des lieues d’être un grand cru.

    Je reposais le verre dépité, et commençait à manger, au moins la nourriture était de bonne qualité. M’essuyant délicatement la bouche avec une serviette que j’avais toujours sur moi, je remarquais une boîte tout près de moi, à un endroit où il n’y avait rien auparavant. Intrigué je m’en emparais pour découvrir ce qu’il y avait dedans.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dieu
avatar
Le maître de tout...

Nombre de messages : 363
Date d'inscription : 19/02/2009


MessageSujet: Re: Surprises dans le sapin   Dim 24 Jan - 17:30


    Les fêtes sont maintenant loin, Dieu clos le sujet.

    Un tirage au sort a été effectué pour donner à chaque Aventurier un cadeau provenant du sapin :

      Naël De Mandrin : la pierre recouvert de mousse fluorescente
      Loalisil Lichleot : le mouchoir brodé de Naël
      Oscar Arwyn : la Boussole de James
      James Willougbhy : une Vieille botte pourrie (hé oui, il fallait que Dieu vienne y ajouter sa petite touche...)


    Tenez compte de vos cadeaux dans vos prochains RP.

_________________



Dieu,
tout simplement.

*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures.forum-actif.net
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Surprises dans le sapin   

Revenir en haut Aller en bas
 

Surprises dans le sapin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aventures :: La Taverne d'après Aventure :: Jeux RP-